• Une plateforme nationale destinée aux professionnels de santé et aux acteurs de la gestion de la crise est disponible : covid-19.sante.gouv.fr

 

  • INDEMNITÉS JOURNALIÈRES DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LIBÉRAUX : dans le cadre de l’épidémie de coronavirus, l’Assurance maladie prend en charge, de manière dérogatoire et sans délai de carence, les indemnités journalières pour l’ensemble des professionnels de santé libéraux s’ils sont amenés à interrompre leur activité professionnelle, selon des modalités alignées sur celles appliquées aux salariés et travailleurs indépendants.

 

  • VISIÈRES OU ÉCRANS FACIAUX  : le HCSP recommande dans un avis du 13 mai de ne pas utiliser les visières en remplacement du port d’un masque, quel que soit le public concerné. En population générale, leur emploi peut être envisagé en complément du port d’un masque. En revanche, dans certaines situations professionnelles nécessitant une protection du visage et des yeux, leur usage est indiqué en complément du port d’un masque.

 

  • GANTS MÉDICAUX : la société française d’hygiène hospitalière a publié un avis le 5 juin relatif à l’utilisation des gants médicaux par les professionnels de santé dans les établissements de santé et médicosociaux dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Cet avis a été publié du fait d’une tension observée sur les approvisionnements pour ce type d’équipements. Le 16 octobre, le ministère des solidarités et de la santé a rappelé aux établissements de santé et médico-sociaux la nécessité d’appliquer ces recommandations. L’utilisation des gants médicaux doit être limitée aux soins nommés dans l’avis de la SF2H.

 

  • Statistiques Département AIN : Nombre de personnes actuellement hospitalisées : 137, dont nombre de personnes en réanimation ou soins intensifs : 11. Nombre cumulé de personnes décédées : 122.  Nombre cumulé de personnes retournées à domicile : 577.

 

  • COVID-19 ET GRIPPE : Concernant la campagne 2020/2021 de vaccination contre la grippe débutée le 13 octobre, le ministère des solidarités et de la santé préconise cette année de vacciner en priorité les personnes qui sont ciblées par les recommandations (personnes fragiles et professionnels de santé) pendant les 2 premiers mois de la campagne de vaccination. Les personnes ne présentant pas de risque particulier et qui souhaiteraient se faire vacciner sont invitées à différer leur vaccination à début décembre, conformément à l’avis de la HAS du 20 mai 2020. En effet, les personnes à risque de complications graves liées à la grippe saisonnière sont sensiblement les mêmes que celles liées à la COVID-19. La vaccination des professionnels de santé les protège eux-mêmes du virus grippal et protège également les personnes qu’ils soignent. Consulter le communiqué de presse de la HAS sur la distinction Covid-19/grippe : dans quelles situations et avec quels tests ?